Subventions à la presse en ligne

Voici la liste des subventions à la presse en ligne en 2012, un dispositif assez flou dans lequel les medias traditionnels récupèrent un maximum d’arhent au profit des nouveaux médias.

1-  lemonde.fr  avec une subvention de 679 656 euros ( Le Monde Interactif)

2- lefigaro.fr avec une subvention de 561 390 euros  ( Groupe Figaro)

3- 20minutes.fr avec une subvention de 435 992  euros  ( 20 minutes)

4- lesechos.fr  avec une subvention de 373 080 euros   ( Les Echos)

5- telerama.fr avec une subvention de 369 474 euros   ( Telerama)

6- liberation.fr avec une subvention de 331 320 euros   ( Libération)

7- lacroix.com avec une subvention de 328 385 euros    ( Bayard Presse)

8- slate.fr  avec une subvention de 166 524 euros   ( E2J2)

9- nouvelobs.com  avec une subvention de 202 284 euros   ( Le Nouvel Observateur du Monde)

10- paris-turf.com  avec une subvention de 182 477 euros   ( Société des éditions France Libre)

11- sudouest.fr avec une subvention de 177 179 euros   ( S.A.P.E.S.O.)

12- usinenouvelle.com  avec une subvention de 147 177 euros   ( Groupe Industrie Service Info-Gisi Interactive)

13- dossierfamilial.com  avec une subvention de 130 900 euros   ( UNI Editions SAS)

14- optionfinance.fr  avec une subvention de 118 850 euros   ( Option Finance)

15- 1jour1actu.com  avec une subvention de  104 679 euros   ( Milan Presse)

Avec ses 15 titres de presse papier, le GIE E-presse Premium a touché une subvention globale de 676 987 euros en 2012, soit 8,85% du montant total des subventions à la presse. Etonnant non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *